The Girl Around The Corner

01 février 2009

Just to remember

Je suis quelqu'un d'assez nostalgique. Quand la fin approche, j'ai toujours un petit pincement au coeur. Ca peut être la fin d'un film que j'aime ou la dernière bouchée d'une sucrerie ou encore quand une agréable soirée est sur le point de se terminer. Mais la nostalgie qui m'habite le plus souvent et le plus longtemps est celle qui se rattache à mon enfance. J'adore me perdre au milieu des flashbacks. Je me surprends souvent de furieuses envies de retrouver mes barbies, mes poneys, l'école primaire, m'amuser avec les gadgets qui étaient à la mode comme les pogs ou les billes, les après-midi chez l'une ou l'autre copine, les soirées pyjama de l'époque. Tout ça me paraissait si simple.

Aujourd'hui, à l'heure où l'on est tenus d'avancer à pas de géants pour survivre dans cette jungle, je me rends compte qu'il n'y a pas vraiment de place pour la nostalgie. Il faut avancer sans se retourner. Le passé, c'est le passé, on ne peut rien y changer. Je suis la première à appliquer ce dicton quand il s'agit d'expériences désagréables. Tourner la page me semble indispensable pour avancer. Mais je pense aussi que se souvenir est important. Aussi mauvaises certaines épreuves ont-elles pu être, elles nous auront toujours appris quelque chose. Et cet enseignement est souvent plus enrichissant qu'aurait pu l'être l'effacement total de la regrettable expérience. La réciproque est aussi vraie, il y aura toujours des évènements malheureux comme la perte d'un être cher qui ne vaudront jamais au grand jamais toutes les leçons qu'on a pu être susceptible d'en tirer.

Quant aux bons souvenirs, ils incarnent la vie. Se souvenir c'est exister, c'est insuffler un peu de vie dans ce qui n'en a plus vraiment, de la vie présente dans l'éteint, dans la vie conjuguée au passé. C'est pour cela que bloguer me tient à coeur. Tenir une espèce de journal de bord virtuel avec ses idées, ses pensées, son vécu rend le souvenir, même le plus proche moins nébuleux. Parfois j'aurais aimé tenir un journal depuis mon enfance, je me dis que ça aurait été très amusant de relire tout ça maintenant. J'apprécie d'ailleurs beaucoup la démarche de mamans blogueuses comme Chouky qui garde une trace de ses merveilleux souvenirs à travers ses yeux de maman ou Zojila qui le fait à travers ses yeux de marraine. Ca m'aurait fait beaucoup rire de pouvoir lire le journal de bord de ma maman superactive!

J'ai donc aujourd'hui envie de consacrer quelques articles à de doux souvenirs enfantins, à ce que toutes ces petites choses m'inspiraient à l'époque mais aussi au bonheur que m'en souvenir me procure aujourd'hui.

Je publierai ces articles sous forme de rubrique, de manière totalement aléatoire, comme l'envie m'en prend. J'espère qu'ils vous permettront de vous replonger vous aussi dans votre enfance et de m'en livrer ainsi quelques anecdotes!

Posté par girly_things à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]